Jean qui, dès mon arrivée en janvier, m'avait fait découvrir Pukaha Mount Bruce avec son célèbre kiwi blanc, me propose d'aller à Staglands, une réserve naturelle dans Akatarawa Valley, à une heure d'ici. Nous partons par un après-midi ensoleillé, longeant la baie pour ensuite nous enfoncer dans la montagne. La route sinueuse et étroite coupe à travers une végétation luxuriante.

On est vendredi et il n'y a pas foule. Nous ne voyons que quatre autres personnes durant la visite: une réelle chance! Les animaux se précipitent ainsi sur les quelques humains qui leur apportent à manger. C'est autorisé et même encouragé, car on peut acheter des graines à l'entrée. D'emblée, nous sommes assaillies par des paons magnifiques, des oies, des faisans, des oiseaux de toutes sortes. Jean, qui dispense la nourriture à la volée, a beaucoup de succès auprès de ces volatiles.

IMG_1916

Après les oiseaux, nous rencontrons des kunekune, cochons de NZ, très poilus et presque aveugles. Ils ne sont pas très beaux mais assez mignons. Pour inciter les gens à les nourrir, ils s'approchent et ouvrent grand leur gueule. Comme ils voient mal, c'est au visiteur de bien viser leur gosier sur lequel on a une vue imprenable.

IMG_2016

Nous entrons ensuite dans une volière où vivent des oiseaux endémiques de NZ: des kaka et des kea que nous pouvons nourrir directement. Pas de grillage, c'est vraiment une chance.

IMG_2057

Les kea sont particulièrement intelligents, trempant leur pain dans l'eau pour l'attendrir. Ils s'en saisissent avec délicatesse, sans mordre les doigts, et c'est donc une joie de leur donner à manger. Les kea ont aussi de très belles plumes vertes ourlées de noir, dont l'intérieur, d'un rouge orangé, flamboie quand ils sont en vol.

IMG_2103

Dans une autre volière se trouvent de petits perroquets et des budgies (budgerigar - Melopsittacus undulatus) d'Australie. Ce sont des oiseaux très colorés, qui ressemblent à des boules de sorbet volantes.

IMG_2179    IMG_2358_crop

IMG_2266

IMG_2268

IMG_2277

Nous rencontrons un jeune couple qui plaît beaucoup aux volatiles. L'un d'eux nettoie carrément l'oreille du jeune homme.

IMG_2169

Jean a apporté du pain pour les attirer - du Vogel's bread, évidemment (une marque NZ)! Les oiseaux en raffolent et rappliquent en masse. Au plus fort de l'attaque, Jean a deux oiseaux sur le bras, un sur la tête et un cacatoès à huppe jaune sur l'épaule. Plus modeste, je n'en que trois: un sur la tête et deux sur le bras.

IMG_2308

Staglands est ainsi nommé à cause des cerfs, et nous en voyons un jeune qui descend de la colline pour manger dans la main de Jean.

IMG_2464

Des carpes tournoient avec les ombres du soir.

IMG_2506_crop

Nous reprenons la route car la journée n'est pas finie. Ce soir, nous allons voir le film de vampires NZ qui vient de sortir: What We Do in the Shadows. Nous devons nous restaurer en chemin. A défaut d'un restaurant transylvanien, nous trouvons un polonais, Topor, dans la ville de Plimmerton. Jean prend des pierogis, sortes de ravioles, qui sont succulents. Pour me préparer au film, je choisis un steak de Black Angus élevé en NZ. Saignant, cela va de soi.

IMG_2513    IMG_2515

Pour finir, un cheesecake polonais, à la ricotta.

IMG_2517

Nous allons au Lighthouse Cinema de Petone, que Jean m'avait montré il y a quelque temps. Ils proposent des pâtisseries-vampires à déguster pendant le film.

IMG_2522

Jean a sélectionné ce cinéma car on peut s'installer dans des fauteuils moelleux en velours, avec des coussins. C'est quelque chose totalement inconnu pour moi. Et en effet, c'est très confortable, avec de larges accoudoirs où on peut poser son café et ses douceurs, ainsi que beaucoup de place pour les jambes.

IMG_2526

Avant le film, au lieu de pubs débiles, on projette quelques questions fort intéressantes.

IMG_2532

IMG_2533

What We Do in the Shadows est un film tourné à Wellington, avec des acteurs connus qui ont fait un carton avec Flight of the Conchords, une série TV. Très amusant de voir les lieux de Wellington. L'humour pince sans rire est superbe. A un moment donné, les vampires sont à la recherche de victimes. A travers la fenêtre, on aperçoit un habitant qu'ils convoitent. Je reconnais ainsi Denis Welch, le résident NZ du Randell Cottage, qui était là juste avant moi! Ce film décapant clôt ainsi une incroyable journée, pleine d'aventures et de découvertes. Merci Jean!